Censure et libertés sur internet

Depuis les années 1970 des nouveaux modes de communication sont apparus (la télécopie, le minitel …), la dernière décennie a été marquée par les nouvelles technologies numériques de transmission qui ont multiplié les possibilités de communication. Aujourd’hui internet est au centre de notre quotidien étant donné que nous l’utilisons tous les jours pour communiquer ou encore s’informer. De nombreuses informations passent par le biais d’internet. Cependant internet n’a pas été épargné par la censure d’informations. La censure d’informations sur internet se traduit par le blocage de certains sites ou de la suppression de certaines parties d’information. Sur le théâtre virtuel la liberté se heurte également à la censure.

La cyber-censure est-elle le signe du déclin de nos libertés ?

Il est primordial de connaître pourquoi la censure existe sur le net. Internet est un moyen de communication qui permet de faire circuler une information extrêmement rapidement et dans un laps de temps très court se retrouver sur différents sites. De par la rapidité de la transmission de l’information sur internet un maximum de personnes peuvent être informées. Selon les gouvernements qui ont recours à la cyber-censure la raison qui les ont poussés à faire ça c’est de protéger les individus. Protéger les individus contre quoi ? La lutte occidentale contre le terrorisme est toujours et encore d’actualité, les gouvernements luttent sur tous les fronts contre le terrorisme et également sur internet (blocage de sites faisant l’apologie du terrorisme …). Les gouvernements luttent également contre les réseaux de pédophilie qui profitent d’internet pour pouvoir s’agrandir. A première vue on peut penser que ce ne sont que les gouvernements qui ont recours à la cyber-censure de grandes firmes multinationales y ont également recours (ex : Monsanto …). Les gouvernements mettent en place la censure par le biais de lois votées au parlement (ex : Loi antiterroriste en France), ensuite d’un point de vue technique, les technologies employées pour censurer sur internet sont le blocage d’ip par routeur et la redirection DNS (Domain Name System). La censure profite à celui qui l’instaure, en effet les gouvernements se protègent eux même par le biais de la censure sur internet en protégeant leurs informations classées secret défense, les écarts réalisés par eux même … La cyber-censure protège des informations avec un lien économique ou encore politique. Comme toujours des conséquences à se phénomènes apparaissent. En effet cette censure conduit à une désinformation totale de la population. Il est vrai qu’à cause de la censure la population n’a pas accès à une information complète et détaillée dans l’enceinte du pays même si l’information provient d’un pays étranger. Pour une application efficace de cette censure, le gouvernement effectue une répression sur la population et ne respecte pas les lois internationales (Droits de l’Homme et du citoyen).

Les conséquences de la censure se répercutent sur les populations et sur leurs libertés personnelles.        La censure conduit aussi à une atteinte aux libertés publiques telles que :

-La liberté d’expression: les journalistes ainsi qu’une minorité de la population voulant s’exprimer  librement sont contraints à rester sous silence de peur de sanctions.

-La liberté d’information: non accès à toutes les données qu’Internet peut fournir.

(Source RSF)

Certains mouvements sociaux existent. En effet une organisation a crée une journée contre la censure d’internet qui est le 12 mars ou encore reporter sans frontières. Également des dossiers secrets ont étés rendus publics par Wikileaks . La censure a-t-elle uniquement des côtés négatifs ? Comme le disait le général Westmoreland pendant la guerre du Vietnam « La censure est nécessaire car sans la censure, le public serait perturbé par l’influx d’informations qu’il ne peut comprendre et qui ne font que troubler son jugement. En ce sens il faut contrôler étroitement la presse, non pas ici, à la source, mais en aval, auprès des grands groupes de presse, afin qu’ils ne publient que des informations qui vont dans la bonne direction et ne sèment pas le trouble dans les esprits. ». En effet comme l’a dit le général Westmoreland si l’on laisse des informations brutes sans les censurer la population les interprétera de manière différente et souvent portant à confusion ce qui peut semer le trouble et le désordre à l’intérieur des pays.

Si l’on répond précisément à la problématique on peut conclure que la censure sur internet est le signe du déclin de nos libertés publiques ou individuelles. Mais si l’on prend le problème au sens large on peut imaginer que si les gouvernements ne censureraient pas certaines informations nous pourrions voir nos libertés individuelles supprimées physiquement par des terroristes. On peut imaginer par la suite quel serait le monde sans un internet censuré ?

Blog réalisé par Tanguy BORGETTO et Valère AGNEL.

Bibliographie :

Husson, Geoffroy, Cybercensure : la France reste sous surveillance en 2012. Le Figaro,le 12/03/2012 [05/01/2015]

Tactical technology collective, Comprendre la censure sur Internet. Security in a box.

Journée mondiale contre la cyber-censure, reporters sans frontières, le vendredi 12 mars 2010, mis à jour le dimanche 13 mars 2011

Manilève, Vincent, Internet est en train de perdre sa bataille pour la liberté à travers le monde. Slate, le 05.12.2014.

Poncet, Guerric, La France, en route vers la censure d’Internet. Le point.fr, le 23/07/2014.

Renaud, Laurent, Google et Gmail partiellement bloqués en Chine. Le Monde, le 03.06.2014.

Oeillet, Audrey, Twitter bloqué en Turquie suite à un scandale politique. Clubic, le 21/03/2014.

Poncet, Guerric, L’Iran étrenne une puissante technique de cybercensure. Lepoint.fr,  publié le 21/03/2011.

Sanyas, Nil, Internet : RSF place la France dans les pays sous surveillance    . Next Impact, publiée le 14/03/2011

Berne,Xavier, Cyber-censure : RSF épingle 5 pays et 5 entreprises « Ennemis d’Internet ». Nect Impact, publiée le 12/03/2013

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Censure et libertés sur internet

  1. Quermont Rémi dit :

    Ayant abordé un sujet similaire sur notre article, nous retrouvons quelques points similaires. Malgré le fait que l’article soit relativement succin, et que le plan soit trop peu explicité, cet article traite plutôt bien sa problématique.
    J’ai vraiment apprécié le fait que vous abordiez la question de savoir à qui profite la censure du net, et l’on remarque de façon « étonnante », que celle-ci ne profite pas qu’aux états et à leur sécurité, mais aussi à des entreprises, parfois peu scrupuleuses, comment Monsanto… C’est triste.

  2. Bert Baptiste dit :

    Je trouve que le sujet est bien choisi mais la construction de l’article est très peu travaillé ce qui rend votre article un peux dur à lire.
    Mais l’article est tout de même intéressant à lire et permet de savoir à qui profite cette censure sur le web .

  3. Dupon dit :

    J’ai trouvé votre article très explicite sur la censure avec de bons arguments, une meilleur mise en forme serait à faire mais sinon bien dans le fond.