Le Bitcoin, la monnaie virtuelle

Depuis fort longtemps, on assiste à des échanges de biens et services entre différentes personnes : c’est le troc. Aujourd’hui, on utilise la monnaie pour cet échange. La monnaie de nos jours un emblème qui donne une certaine puissance à celui qui la possède. Il y a plusieurs monnaies, de nos jours, qui font la puissance mondiale. Dans on y retrouve le Dollar américain, une monnaie utilisable partout dans le monde du fait de la puissance de son pays d’origine : Les Etats-Unis. L’euro est une des monnaies les plus stables du monde.

btc

Aujourd’hui, le commerce sur Internet dépend exclusivement d’institutions financières qui servent de tiers de confiance pour traiter les paiements électroniques. Bien que ce système fonctionne bien, il a toujours des faiblesses basé sur la confiance. Les transactions totalement irréversibles ne sont pas vraiment possibles.

Comme toutes, les monnaies actuelles ont des limites. Une nouvelle monnaie apparaît : le Bitcoin

Les monnaies actuelles deviennent un réel problème depuis l’arrivée des pays émergeant (aux alentours des années 1980). Ce qui a provoqué une intensification involontaire de la concurrence c’est-à-dire une émission de dettes essentiellement privées et totalement incontrôlées. Il y a aussi le fait d’une politique dite « non conventionnelle » qui a consisté à augmenter la masse monétaire.

Les différentes crises financières récentes ont démontré la faiblesse des contrôles internes mis en œuvre par les intermédiaires financiers. Ces différentes crises sont dût a une défaillance macroéconomique et a un problème des Banques.

Pour contrer cela, plusieurs personnes ont conçu, le Bitcoin ou BTC. C’est de l’argent liquide sur internet. Créé en 2009, cette nouvelle devise numérique permet aux gens d’effectuer des paiements en Peer to Peer. Le BTC utilise des procédés cryptographiques afin de pouvoir décentraliser la gestion de la monnaie et ne pas être dépendant d’un émetteur central, entre autres les banques. C’est-à-dire une nouvelle application sur internet qui permet aux usagers d’acheter ou de vendre à un correspondant un bien ou service, par voie électronique tout cela sans passer par une banque (l’usage de cette nouvelle « monnaie » électronique est donc comparable à celui que nous faisons des billets de banque et des pièces de monnaie dans le monde physique). Un Bitcoin est donc une sorte de jeton numérique qui peut être divisé à l’infini en fractions plus petites et s’échanger sur internet aussi simplement qu’un message électronique. Comme il peut s’échanger contre un bien ou un service, il a donc une valeur qui peut s’échanger contre des euros, dollars ou autres devises monétaires.

Pour plus de précision, ce lien vous est mis à disposition : https://www.youtube.com/watch?v=0ecvPgUfrpg

En regardant demain, on voit que l’électronique devient un poids de plus en plus important dans le monde. Les monnaies actuelles perdent de la valeur et ne sont pas toutes stables. C’est pour cela que des personnes ont mis au point un système monétaire totalement électronique. Le Bitcoin serait-il une alternative monétaire d’avenir ? Pour le savoir il faut connaitre ses points forts et ses points faible.

Le Bitcoin a des avantages…

Tout d’abord, comme on l’a vu ci-dessus il n’y a pas de banques, ce qui veut dire qu’il n’y a pas d’intermédiaires pour le stockage ou le transfert des Bitcoins. De ce fait, les transferts sont quasiment instantanée (moins de dix minutes) et les frais de transfert sont nuls.

Les frais de paiement sont largement inférieurs aux frais de carte bancaire ou de Paypal.

C’est un marché qui fonctionne à l’échelle planétaire. Il n’y a pas l’obligation de révéler son identité lors de transactions. Il faut aussi savoir que les transactions sont irréversibles pour éviter les fraudes.

Depuis sa mise en service, le cours du Bitcoin a augmenté, diminué pour se stabiliser autour des 600$ (1BTC=600$).

Évolution du Bitcoin
evolution BTChttp://www.fredcavazza.net/2014/03/26/les-bitcoin-ne-sont-que-la-premiere-etape-dune-revolution-monetaire-et-economique/

Pour résumer, le Bitcoin est la devise la plus simple pour faire un échange d’argent et tout cela à moindre frais. Les systèmes de paiements actuels ne sont pas aussi performant (même Paypal). Cependant, comme le Bitcoin est un nouveau produit qui arrive sur le marché, il possède, malgré ses qualités, quelques inconvénients.

…mais aussi des inconvénients

La méconnaissance du Bitcoin, est le principale inconvénient du de cette devise. L’existence de cette devise est encore inconnue pour un grand nombre de personne même avec une médiatisation forte sur ce sujet. Quelques entreprises se sont misent à accepter le Bitcoin comme moyen de payement.

Pour créer des Bitcoins, chaque mineur fait tourner un logiciel qui génère un code informatique plus long et plus complexe. Chaque Bitcoin devient donc plus compliqué à créer que le précédent. 21 millions est le nombre maximal de Bitcoins possible à créer. D’ici une quinzaine d’année, il y aura de moins en moins de Bitcoin en circulation. On s’attend à ce que des biens et services soient de plus en plus nombreux à être échangés dans cette devise. Ce qui signifie que sa valeur va continuer d’augmenter, et qu’ainsi personne ne voudra les dépenser. Ce qui pourrait détruire le système.

Comme il n’y a pas de banques centrales, il faut protéger votre ordinateur ou vérifier le site qui héberge votre portefeuille afin d’éviter un krack comme celui du 25 février 2014.
Le Bitcoin est une monnaie légale, cependant dût à son système d’anonymat, il donne une facilité au commerce illégale.

En parlant des transactions, je vous ais dis que celle-ci été irréversibles ce qui veut dire que lorsque votre virement est parti, vous ne pouvez plus rien y faire. Donc ne vous trompez pas de destinataire.

Pour conclure, on voit que les monnaies actuelles posent quelques problèmes. Une nouvelle monnaie dite ‘’virtuelle’’ a été inventé. Selon la situation dans laquelle nous nous trouvons (banquiers, étudiants, hacker, autres acteurs économiques) le Bitcoin est un enrayement ou une alternative monétaire d’avenir. Pour le banquier, à long terme, il pourrait bien se retrouver à l’écart du circuit économique. Pour le consommateur, il peut tirer un net avantage de cette devise monétaire virtuelle, dans le sens où ses frais économiques sont moins important en utilisant le Bitcoin plutôt que d’utiliser les devises actuelles.

Article réalisé par : Aurélien SENECHAL et Alexis RAMAND

Bibliographie:

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le Bitcoin, la monnaie virtuelle

  1. Clément Mougey dit :

    Très bon article, très intéressant, avec un titre très accrocheur.
    M’étant déjà penché brièvement sur le sujet du Bitcoin pour la réalisation de notre article, j’apprends ici de nombreuses informations m’étant inconnues, notamment sur les avantages et les inconvénients de cette monnaie fictive très bien présentés dans votre article. La mise en illustration avec votre graphique ainsi qu’une bonne description permet de bien se rendre compte de l’ampleur que prend cette monnaie.
    Félicitations.

  2. Peschaud Elvire dit :

    Le Bitcoin reflète un problème de la socièté actuelle; beaucoup de gens veulent essayer de développer de nouvelles monnaies. Votre article est très intéressant par son sujet.

  3. PHEULPIN dit :

    Votre article est intéressant et il permet de découvrir le bit coin dans son intégralité. Cela permet de découvrir en plus l’envie de certaine personne à vouloir créer une nouvel monnaie.

  4. Dupon dit :

    Très bon article de blog rempli de bonnes informations sur la monnaie virtuel. Une bonne structure et une bonne mise en forme.