Le sport facteur d’intégration des quartiers sensibles

En quoi permettre un réel accès au sport à des personnes défavorisées témoigne-t-il du rôle solidaire de l’Etat Français ?

De nos jours, nous pouvons voir que le sport dans les quartiers défavorisées est presque invisible car il est très peux présent car il n’y pas de structure ou de personnes adaptée pour enseigner le sport. Les personnes présentent dans ses quartiers défavorisés n’ont pas d’accès aux sport a l’école pour être sensibiliser.

L’intérêt du sport dans les quartiers défavorisés.

Le sport est là pour sauver les jeunes décrocheurs de banlieue. Les quartiers comptent toujours deux fois moins de licenciés et trois fois moins d’équipements que le reste du territoire. il y à un intérêt de sensibiliser les jeunes des banlieue ou des quartiers défavorisés pour une meilleur integration sociale et le liens morale qui aide notamment pour la santé . La prise de conscience de l’Etat pour réduire les inégalités  d’accès au sport est qu’il y a plusieurs effet bénéfique comme la cohésion sociale qui permet une future possibilité d’insertion ou d’offre sportive professionnelle ou encore grâce a la pratique du sport et a l’investissement d’infrastructure et d’équipement de qualités dans les quartiers pour réintégrer les habitants des quartiers à l’éducations , a la mixité ,la citoyenneté  évité au maximum les échecs et offrir des futurs emplois  au jeunes des quartiers sensibles.Pour que cela se réalise l’Etat et les associations lance plusieurs projets de financement pour évite plusieurs problèmes comme le manque d’emplois ou de structures comm

https://www.flickr.com/photos/mtl_vsp/9313533755/

e par exemple un seul club pour plusieurs villages ce qui cause que tout le monde va dans le même club et c’est les personnes des banlieues qui subisse les conséquences avec des demandes refusés pour cause de place et pour ce qu’il veulent faire du basket ou de la nation ce n’est pas possible. Pour cela Mr Macron et la ministre des sport ont pour projets de construire dans les quartiers sensibles et créer 5000 postes de coaches qui ont pour but d’insertion par le sport pour accompagner les jeunes en difficultés professionnel. On peut donc dire qu’il y a une nécessiter d’investissement dans les banlieues pour sensibilisé les habitants  au sport pour permettre une intégrations sociale et professionnelle et notamment avoir une activités physique régulière pour la santé.

Les bienfaits du sport scolaire et ces problèmes.

Depuis 1995, le sport en milieu scolaire fait l’objet de nombreux rapports, qui peuvent être regroupés sous trois thématiques : celles liées à l’hygiène (étude du surpoids, plan Nutrition Santé), à la lutte contre l’exclusion sociale (étude de la condition des jeunes filles issues de l’immigration maghrébine, refus de la mixité dans les services collectifs, évaluation de l’application de la loi d’orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions), et aux rythmes scolaires. Nous pouvons que le sport en milieux scolaire est déjà une rampe de lancement pour sauver les jeunes des quartiers défavorisés, car les jeunes vont découvrir des sports au collège ou au lycée qui vont peut être aimer et donc en rentrant chez eux ils auront l’envie de s’inscrire dans un club de du sport choisi mais le problème c’est que dans ces quartiers défavoriser ils y a un manque d’infrastructure donc ils ne peuvent faire du sport comme ils le veulent donc on reviens a la case départ. Un

https://www.flickr.com/photos/mtl_vsp/42512321172

autres problèmes majeur c’est que dans certains quartiers ils y a des clubs de sports mais cela sont pas ouvert au filles ou au handicape mais c’est la que l’école a son rôle a jouer pour dans les bienfaits du sport en leur montrant qu’il n’y pas de différents entre filles et garçons pour certains sport et que les personnes handicapés peuvent pratiquer du sport comme toute les autres personnes valides, cela est le rôle de l’école d’arrêter les inégalités dans le sport pour essayer de sortir les quartiers défavorisés. On peut dire qu’il y a une urgence pour arrêter ses inégalités et que l’école joue un rôle majeur dans le sport mais que derrière l’école il y a des infrastructures et personne pour enseigner différents sports.

 

Le poids des sportives professionnel pour interpeler les politiques sportives.

En effet il y a un mouvement de différent personnalités sportifs qui veulent préserver l’apprentissage du sport en France . C’est pour cela que ce mouvement permet de faire réagir les politiques comme le ministère des sport ou encore le président pour envisager des financements pour construire des infrastructures.L’actions des professionnelle est plus efficace  que les associations leurs aident a permit de faire diminuer les inégalités d’accès ,les sportifs professionnelle veulent agir sur les inégalités car nous ne pouvons plus voire des quartiers sans sport qui engendre des échecs professionnelles et scolaires des enfants , et suite a ces problèmes le rêve des événement sportif ne serait plus d’actualités.Nous pouvons donc dire que le rôle des sportifs de haut niveau est nécessaire  pour faire vivre le sport pour tous

Nous pouvons donc conclure suite a notre problématique qu’un réel accès aux sport est devenus envisageables et même viral pour sortir ses quartiers défavorisés et ces jeunes qui échouent au niveau scolaire et professionnellement. Mais aussi ils faut la création d’infrastructures et d’emploie pour des coaches sportives car sans cela, l’état ne peux rien faire. L’initiative prit par l’état et les sportifs de haut niveau de financer de plusieurs projet ( construction et d’enseignement) sportif dans les quartiers a permis une baisse des inégalités d’accès aux sport pour tous.

MOULIERE AYMERIC ET SENECHAL BRICE

Bibliographie:

Ce contenu a été publié dans La solidarité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Le sport facteur d’intégration des quartiers sensibles

  1. btsenil dit :

    Sujet travaillé, vous vous êtes bien documentés. L’article est assez agréable à lire, sans fautes apparentes et avec une syntaxe correcte. Nous en apprenons plus sur le sport dans les quartiers défavorisés ainsi que sur son financement. Merci les garçons pour ce sujet.
    Paul

  2. btsenil dit :

    Le sujet est très original pour parler de solidarité. Il est très intéressant de découvrir que l’on peu diminuer l’inégalité sociale par le fait de rendre gratuites des activités sportives.
    Arthur

  3. btsenil dit :

    Le sport est un sujet très important à mes yeux, je suis donc touché par l’importance que vous porté au sujet.
    Joss Teillier

  4. btsenil dit :

    Bonne mise en forme et c’est vrai que le sport peut être une très bonne thérapie pour ces jeunes de quartiers défavorisés.

  5. btsenil dit :

    les sources sont bien détaillées , graphiquement très propres, les arguments sont pertinants et l’article est bien présenté

    NAMBOT Vincent