Les sites de rencontre

Les sites de rencontre sont des plateformes sur Internet permettant de faciliter la communication entre ses membres. Ainsi, des millions de personnes s’y bousculent chaque jour à la recherche d’un flirt ou d’une relation durable. A l’heure du développement considérable des sites de rencontres, nous sommes en droit de nous demander si la multiplication de ces sites renvoie uniquement à des problèmes de solitude sociale. Afin d’étudier cette question, nous présenterons, dans un premier temps, l’apparition et le développement des sites de rencontre, ainsi que la solitude sociale. Nous étudierons ensuite la promotion de l’infidélité établie par ces sites, puis nous verrons finalement la recherche de la compagnie virtuelle par les internautes.

Apparition et développement des sites de rencontre, définition de la solitude sociale

Les sites de rencontres ont vu le jour à la fin du XXème siècle. En effet au début des années 1980, les annonces dans le magazine Chasseur Français ou sur le Minitel étaient équivalentes aux sites de rencontre que nous connaissons aujourd’hui sur internet. Ces sites, qui sont utilisés par le grand public dès 1994, ne se sont finalement développés que dans les années 2000. Cette évolution a été permise par l’avènement du Web 2.0. C’est en 2001 que certains de ces sites tels que Meetic et EasyFlirt ont connu un rapide développement. Ils sont d’ailleurs montés en bourse, et iront même jusqu’à faire payer leurs services. D’autres sites, par exemple Badoo.com ou Amoureux.com, se sont développés tout en restant gratuit. Il y en existe donc aujourd’hui une grande diversité.

1Logos de sites de rencontre

Même si nous avons tendance à penser que le développement de tels sites permet la création de liens sociaux, il est cependant un facteur important de solitude sociale. En effet, les introvertis profitent de l’écran et d’un pseudonyme pour échapper au réel et restent au stade de relation virtuelle, ce qui renforce le risque d’addiction. Ainsi, certains ne sont plus capables de dissocier leur vie réelle de leur vie virtuelle.

Nous pouvons définir la solitude sociale comme la souffrance due au manque de relations sociales ou de la présence physique d’autrui. Une rupture amoureuse ou un divorce peuvent causer une solitude passagère, mais les conséquences de cette solitude sont parfois plus graves. En effet, elle peut être la cause d’un excès de stress, de dommages psychologiques, voir même de cancers ou de maladies cardio-vasculaires.


2
Les couples se rencontrent sur internet (www.blog-phychologue.fr)

Les vendeurs d’infidélité

Les sites de rencontre sont pour beaucoup une nouvelle chance de trouver l’amour mais également de trouver une personne qui permettra juste de passer du bon temps dans le cadre de l‘adultère. En voyant les statistiques suivantes, traitant de l’avis des français sur l’infidélité, certains sites y ont vu une vraie mine d’or

La fidélité…

Femmes

Hommes

Pour la vie

48.2%

45.5%

Tant que l’on est ensemble

45.8%

44.3%

Avec la possibilité de quelques aventures

5.8%

9.6%

Autre

0,2%

0.5%

(Champ : adultes de 18 à 69 ans)

Le succès des sites de rencontres extraconjugales s’explique d’une part par la discrétion qui est assurée sur internet. De plus, selon le sociologue Jean-Claude Kaufman « une infidélité ponctuelle peut ne pas fragiliser un couple ». En effet pour certaines personnes mariées c’est une bonne manière de se rassurer sur sa capacité à séduire. D’autre part les publicitaires de ce genre de site attirent l’attention en utilisant de grandes armes du marketing telles que l’humour et la provocation afin d’attirer le plus possible l’attention de nouveaux clients. « Et si cette année vous trompiez votre amant avec votre mari ? » ; « Etre fidèle à deux hommes, c’est être deux fois plus fidèle » ; « Par principe, nous ne proposons pas de carte de fidélité. », affiche une campagne de publicité dans les transports parisiens.

Les chiffres parlent d’eux même avec le site numéro un en France, Gleeden, qui compte près de 1,6 million de membres dans le monde entier, dont 800 000 en France, et qui fait fortune avec un chiffre d’affaire de « 15 à 20 millions d’euros » selon eux. Dans cette configuration, la concurrence se fait rude et les sites se spécialisent pour regrouper dès le début des membres qui ont les mêmes centres d’intérêt. Le client fait donc le choix d’aller faire des rencontres entre « écolos », « amateurs de pêche », « de foot » ou « cadres supérieurs ».

L’infidélité crée de nos jours un véritable marché économique qui rencontre un franc succès auprès des consommateurs, qui, eux, préfèrent préserver leur couple en restant dans la discrétion que peut assurer un site internet. Ainsi, ce marché va-t-il continuer encore longtemps ou voudrons-nous un jour redevenir fidèle pour le meilleur et pour le pire ?

La recherche de la compagnie virtuelle

Nous pouvons observer que dès 15 ans, presque 3 internautes sur 10 ont déjà fait la démarche de s’inscrire sur un site de rencontre. Cet engouement soudain de recherche de rencontre vient du fait que malgré tous les réseaux sociaux et nouveaux modes de communication, les internautes ressentent parfois une solitude profonde.3

Effectivement, la morosité ambiante pousse les gens à étendre leur cercle de recherche amoureuse et dans 31.5% des cas les rencontres faites sur les sites matrimoniaux aboutissent à une réelle relation amoureuse. Ce phénomène montre que ces sites prouvent leur performance en ce qui concerne la provocation du destin. De plus les réseaux de rencontre se spécialisent de plus en plus et dans certain cas augmentent véritablement les chances de trouver l’âme sœur. Prenons l’exemple d’un PDG d’une grande firme, qui n’a sensiblement pas le temps de sortir faire des rencontres par rapport à ses horaires et ses

nombreuses occupation liées à sont travail. Certains sites ont fait de ce type de personne, leur cible principale, en proposant de faire des recherches sur une personne potentiellement compatible, et également de prendre contact avec. Le PDG n’aura plus qu’à évaluer la proposition du site et à dire si oui ou non il désire une rencontre. De la même manière les sites spécialisés dans l’infidélité proposent essentiellement des relations extra conjugales et ciblent seulement les personnes conscientes de leur manque de fidélité et qui désirent réellement entretenir ce genre de relation.

Ainsi les sites de rencontre prônant toujours leur bon résultat dans la quête de l’âme sœur, séduisent chaque jour un plus grand nombre d’internaute qui recherchent à lutter contre la solitude, qui devient une phobie dans notre société et que tout le monde cherche plus ou moins activement à combler avec ou sans l’aide des sites de rencontre. L’ère d’internet va-t-elle finalement prendre le dessus sur les rencontres dans la rue et les coups de foudres amoureux dû au hasard ? Pour ceci, seul le futur pourra nous donner la réponse dans cette société toujours plus connectée.

Pour conclure nous pouvons dire que, même si la multiplication et la diversification des sites de rencontres permettent à beaucoup d‘inscrits de faire de belles rencontres et de trouver l’âme sœur, ils sont source de nombreux problèmes. En effet, ils peuvent, chez certains membres, provoquer une addiction et être un facteur de solitude sociale. De plus, certains se sont spécialisés dans les rencontres extraconjugales et mettent en place des campagnes de publicité incitant à l’infidélité. Donc si certains sites sont à l’origine de la formation de couples solides, d’autres détruises des familles.

A l’heure d’un développement considérable des sites de rencontres grâce à internet et aux nouvelles technologies, serait-il possible d’imaginer, dans le futur, une vie essentiellement basée sur des relations virtuelles ?

Par CONCHE Cécile et KRANKLADER Benjamin

Bibliographie:

  • Barbé, Ségolène. Sites de rencontres : y aller ou pas ? [en ligne]. Psychologies.com, fevrier 2006.

  • Au début des sites de rencontre, article qui montre une partie des inconvénients des sites de rencontre et la  « non confiance » des internautes.

Etude sur le type de personne fréquentant les sites de rencontre extra conjugaux

  • LIVOSLI, Geoffrey. L’infidèlité un juteux marché. Les Inrocks, 29 novembre 2013 [ consulter le 22 janvier 2014].

l’infidélité n’est plus un délit depuis 1975, l’amant volage n’en reste pas moins sur ses gardes. Tous les professionnels de l’infidélité ont pour mot d’ordre : discrétion et sécurité.

  • Moriou, Corine.  Sites de rencontres : enquête sur le business de l’amour en ligne [en ligne]. L’Express, le 13/02/2012.

Les sites de rencontre se spécialisent pour séduire encore plus de client, les offres et les tarifs sont calculé en fonction du type d’utilisateur ciblé pour chaque site (célibataires avec enfant, PDG…)

  •   Renault, Marie-Cécile. Les sites de rencontre sur internet font un tabac [en ligne] Le Figaro, 27/09/2012, 28/09/2012 [date de mise à jour]

  • Roudaut, Christian. L’adultère fait leur affaire [en ligne]. Le Monde, le 15.03.2013, 16.03.2013 [date de mise a jour].

Certains sites ce spécialisent dans les rencontres extraconjugales, et incitent a l’infidélité pour gagner de l’argent.

  • Les sites de rencontre en France, Historique. Wikipedia

Définition et historique des sites de rencontre en France.

  • 5 moyens pour combattre la solitude. READER’S DIGEST publiée en juillet 2010 [consulter le 22 janvier 2014]

Identification des 5 moyen qui peuvent combattre la solitude chez une personne. La solitude touche plus de personne qu’on ne le pense et les personne ne veulent pas avoir qu’elle sont plonger dans une solitude que les autres personnes peuvent voir.

  • L’infidélité, un marché florissant sur Internet. LEXPRESS.fr avec AFP., publié le 13/02/2014

Combler le vide avec les liaisons extraconjugales, sécurité et discrétion sur les sites de rencontre pour les personnes mariés.

Les rencontres en lignes ne laissent plus place au hasard de la vie car les utilisateurs « choisissent » le type de personnes qu’ils veulent rencontrer.

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Les sites de rencontre

  1. Salomon Charlotte dit :

    L’article est intéressant et bien rédiger et les chiffres données nous montrent l’importance qu’on les sites de rencontre aujourd’hui. Je ne pensais pas qu’un aussi grand nombre de personnes étaient inscrites sur ce genre de site, notamment sur des sites spécialisés dans l’infidélité.

  2. BEGRAND Dylan dit :

    Article constructif avec un plan bien élaboré. L’alternance texte/image rend la lecture agréable et l’utilisation d’un tableau pour citer des chiffres permet de ne pas surcharger votre article.
    Le seul point négatif est peut-etre le manque de titre et de source pour votre troisième image.
    Article intéressant.

  3. JEAN dit :

    Un article bien construis qui permet une bonne compréhension du sujet à la lecture. Des chiffres qui montrent bien l’importance des sites de rencontres aujourd’hui dans le monde et en France. Très étonné de la performance de ces sites au niveau de la relation amoureuse.

  4. Dupon dit :

    J’ai trouvé que votre blog est très riche en information avec beaucoup d’explications un fond et une forme assez travaillé et des couleurs inattendues. Bravo

  5. SENECHAL dit :

    Article très intéressant dans le sens où on ne ce doute pas forcément du nombre de personnes étant infidèles mais surtout ces gens qui vivent seuls et qui souffrent de solitude social. Je ne savais pas que la dépression amoureuse pouvez avoir de telle répercussion comme les cancers ou les maladies cardio-vasculaires. Le fait que les publicitaires nous attirent dans leurs toiles même pour ce qui est des sentiments m’a également interpellé.
    Je trouve votre article très bien rédigé les images sont utilisées à bon escient, de plus, les chiffres qui ont était mis sur l’infidélité sont pertinents.
    Bon travaille à tout les deux.

  6. Maureen dit :

    J’ai trouvé votre article trés enrichissant. Si il y a des sites de rencontre c’est bien parce qu’il y a de la demande 🙁 ils m’écoeurent !!! L’infidélité c’est une chose que je ne pourrais jamais accepter. Mais bon c’est la vie malheureusement ! En plus de rendre quelqu’un « insociable » ces sites brisent des familles -_- grrrrr !