L’alimentation, une source de bonheur

L’alimentation est une nécessité à tout être vivant pour vivre mais elle peut aussi avoir une autre fonction que la survie, Il est possible de ressentir des émotions avec certains aliments qui joue avec notre système nerveux, hormonale et mental.

Mangez à votre envie

L’alimentation peut être source de bonheur :

https://pixabay.com/fr/l-homme-le-d%C3%A9jeuner-burger-707817/

https://pixabay.com/fr/l-homme-le-d%C3%A9jeuner-burger-707817/

Selon les aliments consommés par les personnes, les sensations qui en ressortent pourront être totalement différentes. Selon la personne, la perception d’un même repas aura un impact différent d’un individu à un autre.

Certains aliments permettent d’être heureux, de se sentir bien, par exemple les aliments sucrés, gras sont les plus souvent évoqués mais au contraire de ça les aliments « fins » provenant de grands restaurant ou d’une épicerie fine sont eux aussi des déclencheurs de bonheur chez certaines personnes.

Pour certaines personnes, des aliments qui paraissent banales peuvent être au final de très bon aliments qui peuvent apporter des éléments bénéfiques voir  essentiels(vitamines, autres nutriments) au bon fonctionnement de notre corps. En revanche, certains aliments décrits comme très important ou très bénéfiques sont parfois inutiles voir même néfaste et peuvent  donc créer des problèmes dans notre corps et ainsi par la même occasion nuire à la bonne humeur et au bien être dans notre corps.

https://pixabay.com/fr/l-app%C3%A9tit-grill%C3%A9-calories-traiteur-1238569/

https://pixabay.com/fr/l-app%C3%A9tit-grill%C3%A9-calories-traiteur-1238569/

 

 

 

 

Le bonheur peut être procuré par les personnes avec qui les repas sont partagés:

Le bonheur avec l’alimentation au sens stricte ne sont pas les seules sources de bonheur

Les aliments ne sont pas les seuls éléments qui procurent du bonheur. Par exemple un repas avec des personnes de son entourages sont très souvent des moments de partage, de bonheur même si les aliments ne sont pas forcément bons aux goûts de tout le monde. Le seul fait d’être entourés des personnes que l’on aime contribue à notre bonheur. Au contraire, même avec des aliments qui nous rendent heureux en temps normales, si les conditions extérieures à notre épanouissement ne sont pas présentes, comme de partager un repas avec des gens que l’on aime pas forcément peut avoir pour conséquence de limiter le plaisir présent à l’origine.

https://pixabay.com/fr/amis-c%C3%A9l%C3%A9bration-le-d%C3%AEner-table-581753/

https://pixabay.com/fr/amis-c%C3%A9l%C3%A9bration-le-d%C3%AEner-table-581753/

Le bonheur peut être procuré par les personnes qui nous entourent mais il peut aussi être apporté par la manière dont les aliments sont préparés et présentés. Dans un restaurant gastronomique la présentation et l’odeur des plats peuvent apporter un bonheur sens même avoir commencé à goûter au plat en lui même. Il arrive que les plats ont une présentation très raffinée pour oser dégrader “l’œuvre” du cuisinier.

https://pixabay.com/fr/salade-sant%C3%A9-manger-vitamines-1095649/

https://pixabay.com/fr/salade-sant%C3%A9-manger-vitamines-1095649/

L’alimentation n’est pas toujours une source de bonheur

L’alimentation peut créer une source de bonheur importante mais si elle n’est pas bien quantifiée, jaugée ou adaptée à une certaine personne, elle peut créer un désaccord intérieur ou une impression d’insatisfaction dû aux aliments que la personne a consommer car elle peut ne pas les aimer, pas les supporter. Mais alimentation n’a pas le même effet selon la personne car pour des personnes, manger est une chose banale qui ne leur apporte aucun plaisir alors que  pour d’autre cela apporte un plaisir incalculable.

Conclusion

L’alimentation est vitale à tout être vivant, elle est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain mais elle peut aussi devenir une source de plaisir. Pour certaines personnes, l’alimentation peut être perçu comme une source de bonheur. Certaines personnes expriment leur bonheur en réalisant des plats (gastronomique ou non ) alors que pour d’autre le bonheur est de déguster le plat.

Que ce soit avec n’importe quel plat, le simple fait de le partager avec ses amis, sa famille permet de ressentir le bonheur. Il n’y a pas que l’alimentation au sens propre qui peut apporter du bonheur.

 

MARINNE Julien ; MACHARD Thibault

Bibliographies

  • Bien être en santé, Audrey aveux ,31/10/2016

www.bienetre-et-sante.fr/lalimentation-plaisir-immediat/

  • Caroline Dor , version Femina (en ligne) , 14/10/2015, (consulté le 8 janvier 2017 )
  • www.femina.fr/Sante-Forme/Bien-etre/Vive-les-aliments-bonne-humeur-704056
  • Jean blanc Anne. Editos du point [En ligne],le point, 21/08/2015, [consulté le 18 décembre 2016]. Alimentation : manger par besoin ou par plaisir ?

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/alimentation-manger-par-besoin-ou-par-plaisir-21-08-2015-1958225_57.php

  • jean pierre corbeau, l’observatoire du bonheur,

www.observatoire-du-bonheur.fr/cahiers-observatoire-bonheur/bonheur-quotidien-ou-ideal/petits-plaisirs-bonheur-gustatifs/

http://www.psychologies.com/Nutrition/Equilibre/Alimentation-equilibree/Articles-et-Dossiers/Les-aliments-qui-rendent-heureux

  • martine betti-cusso, le figaro (en ligne), 3/07/2015 , (consulté le 9 janvier 2017)

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/07/31/23986-cles-bien-manger-diversite-plaisir-partage

  • Pharmelia;

L’alimentation : du bien-être et du plaisir

  • véronique geoffroy, je me sens bien.fr, 30/09/2013(consulté le 8 janvier 2017)  ( article tout mieux tout sucre)

http://www.jemesensbien.fr/2013/soin/je-mepanouis-je-me-sens-zen/

 

Amélie DEREUDER, Décembre 2015

François LEON, 2009

Publié dans Le bonheur | Marqué avec , , , | 5 commentaires

Dans quelle mesure notre état de santé influence-t-il notre bonheur ?

Le bonheur est considéré comme un état de bien être durable, agréable et qui permet l’épanouissement de la personne. Il est souvent lié au travail, aux relations avec les autres mais aussi avec la santé. En effet la santé représente un état de bien-être aussi physique que mental et donc, comme le montre de nombreuses études récentes, le bonheur et la santé sont très intimement liés, la santé influençant considérablement sur le bonheur, et le bonheur sur la santé.

silhouette-683751_960_720                                     source: https://pixabay.com/en/silhouette-fitness-bless-you-bike-683751/ Continuer la lecture

Publié dans Le bonheur | 4 commentaires

Ce que tout le monde devrait savoir sur le sport pour connaître le bonheur !

Tout le monde sait que le sport permet de garder la pêche ! En effet, avoir une activité physique régulière réduit les risques de maladies. Mais il a aussi des effets bénéfiques sur notre moral, et sur nos émotions. Aujourd’hui, c’est prouver, le sport est une source de notre bonheur ! En effet, le bonheur est définit par l’absence de troubles ou maux de l’esprit et du corps. Il est nécessaire aussi de pouvoir diversifier ses émotions et ses sentiments selon les circonstances.


Vivons sport

Tout ce que vous devez savoir sur les bienfaits du sport sur notre corps !

Les scientifiques ont trouvé tout ce que procure le sport sur notre corps.

A notre grande surprise, des études ont prouvé qu’avoir une activité physique régulière permettait d’augmenter son espérance de vie. Avec 92 minutes de sport par semaine, la vie est prolongée de 3 ans ! En effet, le sport réduirait les risques d’apparition d’ostéoporose, d’hypertension artérielle,  de lombalgies, d’obésité, de dépression, d’anxiété,  ou encore de maladie d’Alzheimer. Le sport est la formule magique pour rester jeune, et garder un corps jeune ! Les scientifiques ont démontré qu’une activité physique régulière permettrait de préserver les cellules de notre corps et ainsi retarder le vieillissement.

Tiré du magazine sport et Vie n°158

Comme nous le montre cette recordwoman du monde, dans la catégorie des plus de 100 ans,  des 1 500 m nage libre, réaliser en 1 h 15 min et 54 secondes.

Cette femme, nous prouve alors que la pratique sportive régulière conserve un corps en meilleur forme en dépit des années.  L’effort participe, en effet, à entretenir l’ensemble de nos fonctions vitales. Cela se prouve grâce à notre ADN contenu dans toutes les extrémités de nos chromosomes appelés télomères. Ceux-ci servent alors à protéger le reste des chromosomes. Sans pratique sportive, les télomères se réduisent ainsi ils ne sont plus à même de protéger convenablement les chromosomes, ce qui entraîne le vieillissement. Cependant, cela peut se résoudre, et à tout âge, grâce au sport. En effet, il permet au télomère de s’agrandir, et ainsi protéger les chromosomes de notre corps. Celui-ci vieillit alors, moins vite.

De plus,  le sport réduit les risques de maladies graves , tel que le cancer !

Un constat étonnant a été fait chez les sportifs de haut niveau. Il est très rare, pour eux de développer un cancer et d’en mourir. Il semblerait alors que l’activité sportive améliore les défenses de l’organisme contre les agressions car leur vigilance immunitaire augmente. Les sportifs de haut niveau ont moins de cancers et s’ils en ont un, alors ils sont plus résistants aux traitements.
Par exemple, Olivier Baudry, un footballeur professionnel s’est battu contre la maladie de crabe(pathologie due à un manque de destruction par l’organisme de substances contenues dans les cellules nerveuses). Il explique alors, l’importance d’avoir eu un corps en bonne santé avant de développer sa maladie, ce qui lui a permis de mieux lutter contre.

Les secrets du sport sur notre moral !

En 1999, une étude montre, sur 156 patients atteints de dépression majeure, la différence entre les effets des méthodes médicamenteuses et les effets des méthodes sportives. Le but de l’étude était de séparer tout les patients en trois groupes: le premier groupe était soigné avec des médicaments, le deuxième groupe devait s’abonner à 30 min de pratique sportive, 3 fois par semaine et le troisième devait combiner les deux méthodes. Les résultats sont nets, à la fin de l’étude. La méthode sportive est identique à la méthode médicamenteuse, en termes d’efficacité. Cependant, les résultats sur le long terme sont différents suivant les traitements. En effet, les personnes ayant pratiqué la méthode sportive, rechutent moins que ceux qui ont été traité par la méthode médicamenteuse.

Le sport traite la dépression, il nous détend, jusqu’à nous rendre euphorique !

Apprenez comment des millions de personnes trouvent le bonheur à travers le sport

Trouvez le parfait équilibre naturel

Le snowbordeur canadien Ross Rebagliati, médaillé d'or aux Jeux de Nagano

Tiré du magazine Sport et Vie n°155

Beaucoup de sportifs déclarent avoir une sensation de bien être après le sport. On appelle ça la “runner’s high” c’est à dire l’ivresse du coureur. En effet après l’effort notre cerveau reçoit une multitude de substances apaisantes comme les endorphines mais il y en a d’autres. Ainsi le sport permet d’activer certaines zones de notre cerveau, précisément celles qui synthétisent des molécules naturelles, qui nous procurent du bien-être.

Paradoxalement, les industries pharmaceutiques s’efforcent de créer des molécules chimiques proches de celles que nous synthétisons naturellement. Cependant les molécules chimiques ont pour but de soigner des patients (ex: antidépresseurs), or elles peuvent s’avérer très dangereuses pour notre organismes. Alors que pour “soigner” ces patients, il suffirait parfois de leurs prescrire un peu d’exercices.

La méthode qui aide à nous épanouir et à mûrir

Tiré du magazine Sport et Vie n°156

Pratiquer une activité physique régulière permet de s’épanouir, sur du long terme. Il permet de réduire l’anxiété, de nous défouler et nous procure diverses émotions, pas toujours positives.  Le sport, quelque soit le niveau, peut engendrer de la colère lors d’échec ou de mauvais résultats, mais quand l’objectif est atteint, il y a alors, une sensation de bien-être, de joie, qui procure le bonheur.

2

Cependant, le sport, est une pratique qui permet de connecter l’esprit et le corps, d’augmenter l’estime et la maîtrise de soi, mais également développer la confiance en soi. Tout cela nous permet de  nous sociabiliser. Ainsi, pour optimiser le bonheur il faut donc travailler sur l’ouverture aux autres, pratiquer une activité physique régulière car il n’y a pas de bonheur sans un minimum de santé physique et psychique.

 

 

 

 

 


L’essentiel

Il est indéniable que le sport joue un rôle essentiel sur la préservation de notre santé. Cela est important car celle-ci est nécessaire afin de connaître le bonheur au mieux. L’activité physique régulière est alors un remède contre nos craintes, comme le vieillissement et les maladies, mais il nous aide également à garder la forme et à s’épanouir dans un sport de loisir, ou dans un sport de métier. Le sport est donc à la fois une source de santé, et une source de bonheur.


MOGNOL Célia – BRUILLARD Syrielle


Bibliographie 

 

  • Billebault Alexis. Histoire de crabe. Sport et Vie, Janvier-Février 2017, n°160, p. 32 – p 33

 

  • Braconnier Aurore. Le temps de la renaissance. Sport & Vie, Juin 2012, n°36, p. 66 – 69.

 

  • Braconnier Aurore. Vélo contre Zoloft ,Sport & Vie, 20, Juin 2012, n°36, p. 70 – 71.

 

 

  • Deldicque Louise et Francaux Marc. Comment le sport nous protège du vieillissement. Sport et Vie, Septembre 2016, n°158, p. 26 – 29

 

  • Goetghebuer Gilles. Quel Bonheur ! Sport et Vie, Mars-Avril 2016, n°155, p. 24 – 31

 

 

  • Ngosso, Karim (réal.). Présentation par Karim Ngosso de sa méthode: Révolution K fitness, le bonheur par le mouvement 2. Youtube, 20 mai 2013. 1 vidéo, 18min26. Disponible sur : http://www.rvkfit.com/?page_id=2032

 

 

Publié dans Le bonheur | Marqué avec , , , | 6 commentaires