Vers la Noyade du Système Éducatif Français.

 

       

Flikr

   

      L’éducation sert à développer, ou encore à faire produire nos qualités intellectuelles, morales et physiques. L’éducation humaine inclut des compétences et des éléments culturels caractéristiques du lieu géographique et de la période historique.Chaque pays dans le monde dispose de son propre système éducatif, avec un rôle traditionnellement dévolu aux parents afin qu’un enfant soit amener aux mœurs de l’âge adulte, avec de plus une intervention souvent croissante de l’Etats.L’éducation est considérée comme un élément important dans le développement des personnes, d’où l’existence d’un droit à l’éducation, un système éducatif performant est donc un avantage majeur. Celle-ci peut alors apparaître comme un idéal de solidarité suite à son évolution, en vers les classes sociales.Mais quand est-il de la France. Est ce que la démocratisation de l’enseignement français se manifeste-il sous un idéal de solidarité ? Afin de répondre à cette problématique, nous parlerons dans un premier temps de l’évolution de celle-ci a partir des années 1970, puis des améliorations que l’Éducation Française pourrait effectuer afin de la qualifiée comme étant un vrai idéal de solidarité.

    

                                                                            Flikr

 

            Dès les années 2000 certains sociologues sont surpris de la dégradation de l’enseignement qui à commencé depuis plus de 30 ans.Nous  remarquons que l’École est malade de plusieurs problème qui en cause ainsi son mauvais fonctionnement.Tout d’abord ,les savoir fondamentaux des enfants étant la racine d’un esprit se jouant de plusieurs de choses. Cependant  le faite que 20% des enfants sortant du CM2 ne savent pas correctement lire, écrire, ou parler correspond à un problème majeur auquel nous devons absolument remédier.Sachant que les 7 premières années de la vie sont prépondérante pour instaurer le bon vocabulaire et forger l’esprit d’un enfant, pouvant être assimilé à une politique de langage.

Flikr

 

               De plus la personnalisation des parcours doit être une des choses importante puisque chaque humain étant former différemment il faut  « appuyer sur les talents et compenser les faiblesses » de chacun.Il faut donc aujourd’hui tirer le système vers le haut c’est à dire reconnaître la diversité des excellences, avec une base fondamentale du langage, vocabulaire ou encore des mathématiques permettant ainsi de déployer la diversité des talents.Le problème en France ne semble pas être la diversité des parcours mais leur hiérarchisations puisque par exemple les Lycée Professionnel possède une  mauvaise réputation alors qu’étant une filière possédant énormément de bénéfice. Dans ce second temps nous allons voir ensemble les réformes pouvant être mis en place en priorité afin de créer un système éducatif plus harmonieux. Cela peut donc être effectué dès l’école primaire par une politique pédagogique pour ancrer toutes les notions fondamentales. Il ne faut pas imposer quelque chose que l’on pense être correct mais raisonner comme si l’on était dans une question santé donc adopter quelque chose qui à déjà été prouvé. Choisir les choses, les appliquer pragmatiquement, libérer le système tout en donnant une autonomie de l’établissement pour être efficaces pour chaque élèves.Nous devrions nous inspirer des asiatiques avec une approche traditionnelles étant l’effort, la mémoire, la rigueur et enfin la répétition combiné au modèle nordiste étant l’épanouissement et la valorisation de l’enfant. Mais la France possède aussi une tradition scolaire fantastique. Mais sur les bases de notre histoire nous devons combiner l’importance de l’effort du travail et de la rigueur  qui doit être ré-institué dans notre système car étant considéré comme ringard. L’importance de l’épanouissement, la valorisation et le plaisir de chacun doit être valorisé puisque les enfants n’ont pas assez confiance en eux même. Il faut aussi requalifier les collèges en difficultés, voir les fermés, pour les faire repartirent sur de bonnes bases, il faut tirer le système vers le haut et donner une identité différentes à chaque établissement pour que chacun puisse cultiver leur excellence.

                                                                            Flikr

 

         Enfin d’après programme international pour le suivi des acquis des élèves « la France pays des droits de l’homme et de l’égalité est devenu le champions du déterminisme social ».Il faut donc commencer dès les plus jeunes âges et arrêté de ce nivelé trop vers le bas avec la création d’une politique volontariste ! Lire, compter, écrire et respecter autrui sont les pilier de l’école primaire il faut aussi combiner l’effort et le plaisir afin de créer un idéale de solidarité.

 

Flikr

 

 

Réalisé par Bastien RODOT et Justin HEREL

Bibliographie : 

Martine Boudet.La démocratisation de l’Éducation nationale : un axe de refondation [en ligne], ATTAC, 28 juin 2016, 28 juin 2016 [consulté le 25/01/19]. Disponible sur: https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-10-ete-2016/dossier-droits-justice-et-democratie/article/la-democratisation-de-l-education-nationale-un-axe-de-refondation.

Jean-Michel Blanquer.L’école de demain “proposition pour une éducation nationale privée”.Edition Jacob-19 octobre 2016-Livre en intégralité.

Sandrine Garcia et Franck Poupeau-La mesure de la « démocratisation » scolaire-Dans Actes de la recherche en sciences sociales 2003 n° 149, pages 74 à 87.

Marc Gugand et Eric Maurin. “Démocratisation de l’enseignement secondaire et inégalités salariales en France”.- Annales Histoire Sciences Sociales 2006-pages 845 a 859.

Pierre Merle. “Démocratisation ou accroissement des inégalités scolaires”. Population-2002-pages 633 à 659.

Vanessa Pinto. “Démocratisation et professionnalisation de l’enseignement supérieur”-Mouvement 2008-n°55-56.

Christian Maroy.”Pour une réelle démocratisation de l’enseignement supérieur”-Les Cahiers de Recherche-2007 pages 78;89.

Anne Céline Ruel Mjåland.”La démocratisation de l’enseignement, mythe ou réalité ?”. In duo.uio.no [en ligne], 2009, 2009 [23/01/19]. Disponible sur: https://www.duo.uio.no/bitstream/handle/10852/25784/versionxfinie.pdf?sequence=1.

Olivia Sautory. “2006-2015 : une augmentation des effectifs du second degré est prévue à partir de 2010”-La revue Education et Formations-N°74- avril 2007.

Estelle Viger. Les effets de la démocratisation de l’enseignement en France : Une étude empirique. In archives-ouvertes [en ligne], archives-ouvertes, 13/11/2007, 13/11/07 [consulté le 03/02/19]. Disponible sur: https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00187032/document.

 

 

Périodique des Sciences Humaines “Grand Dossier” numéros 45 publier le 01/12/2016 possédant l’article Déclassement, affronter la réalité par Maud Navarre, mais aussi l’article Déclassement social: France Français Inégalité Sociale écrit par Louis Chauvel.

Périodique Philosophie Magazine numéros 102 de Septembre 2016 dénonçant les inégalités avec le sociologue Louis Chauvel dans La grande évasion santé, richesse et origine des inégalités.
La solidarité, de Marie-Claude Blais, Dans Le Télémaque 2008/01 (n° 33), pages 9 à 24
Alternatives économiques. Hors série (N°115) paru en Octobre 2018 avec l’article “Education en panne d’ambition” à la page 21 article de Xavier Molénat
Jean Michel BLANQUER, L’école de demain “proposition pour une éducation nationale privée”, édition: Odile Jacob
Richard LEONARD  avec la collaboration de Germain DUCLOS, Une école pour tous “L’intégration des enfants handicapés ou en difficulté”, édition: CHU Sainte-Justine.
Sous la direction de Jean-Yves ROCHEX et Jacques CRINION, La construction des inégalités scolaires “Au coeur des pratiques et des dispositifs d’enseignement”, édition: Presses Universitaire de Rennes
La démocratisation de l’Éducation nationale : un axe de refondation-La prégnance des inégalités scolaires-Mardi 28 juin 2016, par Martine Boudet.
Alternatives économiques. Hors série (N°115) paru en Octobre 2018 avec l’article “Mon université va Craquer”  page 50 et 51 réaliser par Xavier Molénat et les sources graphiques par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
La démocratisation de l’enseignement, mythe ou réalité ? -Anne Céline Ruel Mjåland -UNIVERSITETET I OSLO Vår 2009.
Ce contenu a été publié dans La solidarité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.