Catégories
La jeunesse

Les nouvelles technologies sont un problème pour les jeunes

Dans un premier temps nous allons définir ce qu’est une nouvelle technologie puis nous allons expliquer quel groupe d’individu appartient a la catégorie des jeunes. Une nouvelle technologie désigne des domaines très évolutifs et des techniques diverses, pouvant tout aussi bien recouvrir : au sens large, toute la « haute technologie » ; au sens étroit, les nouvelles techniques de l’information et de la communication (NTIC) (Internet, Smartphone, protocole Bluetooth…). Les jeunes sont ceux qui ont entre 12 et 26 ans environ.

1.   Risques sur la santé

Les risques pour la santé sont multiples et ne sont pas présentent seulement pour les jeunes. Ils peuvent être physique ou psychique selons l’utilisation ainsi que les autres.

Les symptômes physiques sont le plus fréquemment : une sécheresse oculaire ; des migraines ; des maux de dos ; des douleurs au poignet ; une mauvaise hygiène de vie avec des repas irréguliers, des insomnies, un décalage des cycles de sommeil.

Mais n’oublions pas que les nouvelles technologies produisent des ondes qui sont inodores, incolores et surtout d’après certains spécialistes dangereux pour le corp humain. En effet si les spécialistes ne sont pas tous en accord avec cela, des tests le prouves. Plusieurs études ont montré que l’utilisation excessive (plus d’une heure par jour pendant cinq ans) du téléphone portable sans oreillette peut augmenter les risques de tumeur au cerveau et avoir des effets négatifs sur la fertilité masculine. Alim-Louis Benabid. Le neurochirurgien et biophysicien de Grenoble a inventé une méthode très particulière pour soigner les malades atteints de Parkinson. Elle consiste à implanter des électrodes dans la boîte crânienne permettant d’induire un courant électrique à haute fréquence (100 à 200 hertz). Une opération délicate et risquée. A ce niveau de fréquence, la stimulation a l’effet d’une lésion… ce qui supprime l’effet Parkinson. « C’est bien la preuve que les fréquences ont un effet sur le corps humain », souligne Pierre Encrenaz. Donc même si les nouvelles technologies produisent pas forcement des ondes aussi puissantes en fréquences, elle suffise a atteindre le cerveau et a le stimuler ainsi que d’avoir des effets néfastes mais si l’on est pas électro-hypersensible c’est-à-dire que l’on ressent plus que les autres les effets des ondes.

Les principaux symptômes psychiques sont les suivants : le sentiment de bien-être et d’euphorie lors de l’utilisation d’Internet ; l’incapacité de s’arrêter, de gérer son temps ; le besoin de se connecter de plus en plus souvent, au point parfois de se lever la nuit pour surfer ; l’isolement, l’intéressé se coupe de sa famille et de ses amis ; l’apparition de problèmes d’assiduité à l’école ;  des mensonges concernant son temps de connexion ; le sentiment de culpabilité ; l’irritabilité voire la dépression lorsque la personne est privée de connexion internet ;et le suicide lorsqu’un harcèlement a l’école continue sur internet. Mais certain sont autant des risques pour la santé que pour la sociabilisation

 

2.   Risques sur la sociabilisation

Il est indéniable qu’aujourd’hui les jeunes sont de plus en plus et de plus en plus jeunes sur un écran d’ordinateur ou d’un portable. Certains s’en servent pour jouer à des jeux vidéo, ce qui ne facilite pas, bien au contraire la sociabilisation car les jeux vidéo sont addictif, ils vont donc faire la priorité aux jeux vidéo au lieu de communiquer avec sa famille ou encore ses amis. Mais cela n’est pas le seul souci de la société.

En effet, il n’y a pas que les jeux vidéo qui sont addictifs mais aussi les réseaux sociaux ou encore la nouvelle technologie en elle-même.

Premièrement, dans un plan large, les nouvelles technologies nous rendent addictifs à ces dernières car on est presque obligé de regarder l’écran pour voir l’heure ou encore envoyer des SMS. On utilise même les portables dans la voiture (ce qui est interdit), dans les toilette au travail, en cours. Mais le problème et que sur ces appareils il y a une aide à la consommation à cause des publicités ainsi que des problèmes d’orthographe à cause du correcteur automatique et du langage raccourci et simplifié.

Deuxièmement, les réseaux sociaux sont dangereux du moment que l’on est acteur, c’est-à-dire que l’on poste des photos, du texte ou encore une vidéo. Cela peut nuire pour différentes raisons :

Troisièmement, les réseaux sociaux ainsi que les actualités sur une nouvelles technologies font concurrence à la famille et à l’étude. Internet est pour certains plus fiable que la famille et les études

Quatrièmement, les jeunes profitent des nouvelles technologies pour créer des groupes sociales celons la marque qu’ils utilise, la musique qu’ils écoutent et autre

 

3.   Solutions aux problèmes

Heureusement, face à tous ces risques, plusieurs solutions sont mises à notre disposition :

  • Pour les prédateurs sexuels, il suffit, sur les types de réseaux comme Facebook de préciser les règles de confidentialité de son profil. On peut alors interdire à une personne ne faisant pas partit de son réseau d ami de nous envoyer un message

  • Pour les harcèlements, il faut dire à l’interlocuteur qu’il a dépassé les limites et si ce dernier ne coopère pas, l’enlever de sa liste d’ami

  • Pour le vol d’identité, on peut vérifier les informations qui circulent sur nous en tapant notre nom et prénom sur un moteur de recherche

  • Pour le temps que l’on passe devant un écran, les parents doivent nous informer que l’on utilise trop l’objet et les risques que sa peut induire

  • Pour les risques sur la santé, qu’elle soit physique ou psychique, l’utilisation moindre de ces nouvelles technologies est nécessaire

Si cela ne suffit pas ou si la personne a peur des répercussions si elle dénonce alors elle peut toujours se diriger vers des organisations d’aide à la personne pouvant les aider à retrouver une vie paisible.

N’oublions pas que la majorité des problèmes vient des autres donc la famille et les amis peuvent eux aussi aider la personne ayant un des problèmes vus précédemment mais aussi pour toutes les personnes, ne pas faire quelque chose qui pourrais lui nuire car la personne peut mal réagir et aller jusqu’au suicide

 

Pour conclure, il y a de nombreux dangers provenant des nouvelles technologies mais il ne faut pas oublier que de nombreuses solution existent pour y remédier avant quelles arrives

 

Bibliographie :

BELOUZE, le 28/03/2014, L’impact des nouvelles technologies sur les jeunes [en ligne] disponible sur http://www.labo-g4.fr/v1/node/245

 

BENYAHIA-KOUIDER, le 23/01/2014, Portable, Wi-Fi, tablette : les vrai dangers des ondes [en ligne] disponible sur https://www.sciencesetavenir.fr/sante/portables-wi-fi-tablettes-les-vrais-dangers-des-ondes_18985

 

COLLARD, le 01/06/2012, Facebook isole t-il ou socialise t-il ? [en ligne] disponible sur https://media-animation.be/Facebook-isole-t-il-ou-socialise-t.html

 

DEKEISTER, aucune date, Le comportement des jeunes face aux technologies de l’information et de la communication [en ligne] disponible sur https://www.euroguidance-france.org/wp-content/uploads/2014/07/Le-comportement-des-jeunes-face-aux-TICE.pdf

 

DUMONS, le 10/02/2009, Réseaux sociaux : Nouveaux dangers pour nos enfants ?  [en ligne] disponible sur http://www.lemonde.fr/technologies/chat/2009/02/09/reseaux-sociaux-de-nouveaux-dangers-pour-nos-enfants_1151995_651865.html

 

HELOISE ET MANON ET EDWARD, le 15/12/2012, Impact d’internet sur la socialisation primaire  [en ligne] disponible sur https://criseetprogres.wordpress.com/2012/12/15/internet-nouvel-agent-socialisateur/

 

LMPC2, le 23/06/2017, Les dangers d’internet chez les jeunes [en ligne] disponible sur https://www.youtube.com/watch?v=2b54gMTgnaE

 

NOEMIE ET JULIETTE ET EMMA, aucune date, La socialisation par les réseaux sociaux : Un danger potentiel pour les individus [en ligne] disponible sur https://tpelesreseauxsociauxlec.wordpress.com/les-reseaux-sociaux/iii-cette-socialisation-un-danger-potentiel-pour-les-utilisateurs/

 

SOPRANO, le 01/09/2017, Mon precieux [en ligne] disponible sur https://www.youtube.com/watch?v=OVmfGb8XKSg

STROMAE, le 01/04/2015, Carmen [en ligne] disponible sur https://www.youtube.com/watch?v=UKftOH54iNU

 Théo PAPONNET  étudiant en première année de BTS GEMEAU à l’ENIL de Mamirolle (25).

Catégories
Le bonheur

Ce que tout le monde devrait savoir sur le sport pour connaître le bonheur !

Tout le monde sait que le sport permet de garder la pêche ! En effet, avoir une activité physique régulière réduit les risques de maladies. Mais il a aussi des effets bénéfiques sur notre moral, et sur nos émotions. Aujourd’hui, c’est prouver, le sport est une source de notre bonheur ! En effet, le bonheur est définit par l’absence de troubles ou maux de l’esprit et du corps. Il est nécessaire aussi de pouvoir diversifier ses émotions et ses sentiments selon les circonstances.


Vivons sport

Tout ce que vous devez savoir sur les bienfaits du sport sur notre corps !

Les scientifiques ont trouvé tout ce que procure le sport sur notre corps.

A notre grande surprise, des études ont prouvé qu’avoir une activité physique régulière permettait d’augmenter son espérance de vie. Avec 92 minutes de sport par semaine, la vie est prolongée de 3 ans ! En effet, le sport réduirait les risques d’apparition d’ostéoporose, d’hypertension artérielle,  de lombalgies, d’obésité, de dépression, d’anxiété,  ou encore de maladie d’Alzheimer. Le sport est la formule magique pour rester jeune, et garder un corps jeune ! Les scientifiques ont démontré qu’une activité physique régulière permettrait de préserver les cellules de notre corps et ainsi retarder le vieillissement.

Tiré du magazine sport et Vie n°158

Comme nous le montre cette recordwoman du monde, dans la catégorie des plus de 100 ans,  des 1 500 m nage libre, réaliser en 1 h 15 min et 54 secondes.

Cette femme, nous prouve alors que la pratique sportive régulière conserve un corps en meilleur forme en dépit des années.  L’effort participe, en effet, à entretenir l’ensemble de nos fonctions vitales. Cela se prouve grâce à notre ADN contenu dans toutes les extrémités de nos chromosomes appelés télomères. Ceux-ci servent alors à protéger le reste des chromosomes. Sans pratique sportive, les télomères se réduisent ainsi ils ne sont plus à même de protéger convenablement les chromosomes, ce qui entraîne le vieillissement. Cependant, cela peut se résoudre, et à tout âge, grâce au sport. En effet, il permet au télomère de s’agrandir, et ainsi protéger les chromosomes de notre corps. Celui-ci vieillit alors, moins vite.

De plus,  le sport réduit les risques de maladies graves , tel que le cancer !

Un constat étonnant a été fait chez les sportifs de haut niveau. Il est très rare, pour eux de développer un cancer et d’en mourir. Il semblerait alors que l’activité sportive améliore les défenses de l’organisme contre les agressions car leur vigilance immunitaire augmente. Les sportifs de haut niveau ont moins de cancers et s’ils en ont un, alors ils sont plus résistants aux traitements.
Par exemple, Olivier Baudry, un footballeur professionnel s’est battu contre la maladie de crabe(pathologie due à un manque de destruction par l’organisme de substances contenues dans les cellules nerveuses). Il explique alors, l’importance d’avoir eu un corps en bonne santé avant de développer sa maladie, ce qui lui a permis de mieux lutter contre.

Les secrets du sport sur notre moral !

En 1999, une étude montre, sur 156 patients atteints de dépression majeure, la différence entre les effets des méthodes médicamenteuses et les effets des méthodes sportives. Le but de l’étude était de séparer tout les patients en trois groupes: le premier groupe était soigné avec des médicaments, le deuxième groupe devait s’abonner à 30 min de pratique sportive, 3 fois par semaine et le troisième devait combiner les deux méthodes. Les résultats sont nets, à la fin de l’étude. La méthode sportive est identique à la méthode médicamenteuse, en termes d’efficacité. Cependant, les résultats sur le long terme sont différents suivant les traitements. En effet, les personnes ayant pratiqué la méthode sportive, rechutent moins que ceux qui ont été traité par la méthode médicamenteuse.

Le sport traite la dépression, il nous détend, jusqu’à nous rendre euphorique !

Apprenez comment des millions de personnes trouvent le bonheur à travers le sport

Trouvez le parfait équilibre naturel

Le snowbordeur canadien Ross Rebagliati, médaillé d'or aux Jeux de Nagano
Tiré du magazine Sport et Vie n°155

Beaucoup de sportifs déclarent avoir une sensation de bien être après le sport. On appelle ça la “runner’s high” c’est à dire l’ivresse du coureur. En effet après l’effort notre cerveau reçoit une multitude de substances apaisantes comme les endorphines mais il y en a d’autres. Ainsi le sport permet d’activer certaines zones de notre cerveau, précisément celles qui synthétisent des molécules naturelles, qui nous procurent du bien-être.

Paradoxalement, les industries pharmaceutiques s’efforcent de créer des molécules chimiques proches de celles que nous synthétisons naturellement. Cependant les molécules chimiques ont pour but de soigner des patients (ex: antidépresseurs), or elles peuvent s’avérer très dangereuses pour notre organismes. Alors que pour “soigner” ces patients, il suffirait parfois de leurs prescrire un peu d’exercices.

La méthode qui aide à nous épanouir et à mûrir

Tiré du magazine Sport et Vie n°156

Pratiquer une activité physique régulière permet de s’épanouir, sur du long terme. Il permet de réduire l’anxiété, de nous défouler et nous procure diverses émotions, pas toujours positives.  Le sport, quelque soit le niveau, peut engendrer de la colère lors d’échec ou de mauvais résultats, mais quand l’objectif est atteint, il y a alors, une sensation de bien-être, de joie, qui procure le bonheur.

2

Cependant, le sport, est une pratique qui permet de connecter l’esprit et le corps, d’augmenter l’estime et la maîtrise de soi, mais également développer la confiance en soi. Tout cela nous permet de  nous sociabiliser. Ainsi, pour optimiser le bonheur il faut donc travailler sur l’ouverture aux autres, pratiquer une activité physique régulière car il n’y a pas de bonheur sans un minimum de santé physique et psychique.

 

 

 

 

 


L’essentiel

Il est indéniable que le sport joue un rôle essentiel sur la préservation de notre santé. Cela est important car celle-ci est nécessaire afin de connaître le bonheur au mieux. L’activité physique régulière est alors un remède contre nos craintes, comme le vieillissement et les maladies, mais il nous aide également à garder la forme et à s’épanouir dans un sport de loisir, ou dans un sport de métier. Le sport est donc à la fois une source de santé, et une source de bonheur.


MOGNOL Célia – BRUILLARD Syrielle


Bibliographie 

 

  • Billebault Alexis. Histoire de crabe. Sport et Vie, Janvier-Février 2017, n°160, p. 32 – p 33

 

  • Braconnier Aurore. Le temps de la renaissance. Sport & Vie, Juin 2012, n°36, p. 66 – 69.

 

  • Braconnier Aurore. Vélo contre Zoloft ,Sport & Vie, 20, Juin 2012, n°36, p. 70 – 71.

 

 

  • Deldicque Louise et Francaux Marc. Comment le sport nous protège du vieillissement. Sport et Vie, Septembre 2016, n°158, p. 26 – 29

 

  • Goetghebuer Gilles. Quel Bonheur ! Sport et Vie, Mars-Avril 2016, n°155, p. 24 – 31

 

 

  • Ngosso, Karim (réal.). Présentation par Karim Ngosso de sa méthode: Révolution K fitness, le bonheur par le mouvement 2. Youtube, 20 mai 2013. 1 vidéo, 18min26. Disponible sur : http://www.rvkfit.com/?page_id=2032

 

 

Catégories
Le jeu

La thérapie par le jeu : en quoi le jeu peut-il aider voire soigner les enfants malades ?

Aux premiers abords, le jeu peut sembler n’avoir comme objectif final que l’amusement. Pourtant en s’y intéressant un peu, il peut être utilisé à différents escients. En analysant des scènes simples, il est très facile de s’en rendre compte, un enfant qui recrée une scène vécue au cours la journée avec ses jouets en rentrant chez lui cherche-t-il vraiment l’amusement ? Ne souhaite-t-il pas plutôt se réapproprier la scène, la modifier, en changer les conséquences ou exprimer les émotions qu’il a ressenties à ce moment et mieux les comprendre ? A partir de ça, il semble évident que le jeu, très présent autour de l’enfant, a un rôle important à jouer dans son développement. A l’heure de l’essor de nouvelles thérapies en tout genre, par les ondes, la lumière, les huiles essentielles, les pierres et même les dauphins, on peut se demander pourquoi il ne serait pas possible de soigner les enfants par le jeu ! 

Le rôle et l’importance du jeu chez l’enfant

Quelques travaux sur le rôle du jeu dans le développement de l’enfant depuis le XIXème …

Depuis la fin des années 1800, de nombreux médecins, psychologues et enseignants se sont intéressés au rôle que le jeu pouvait avoir auprès de l’enfant dans son développement. Plus que ludique, le jeu prend une véritable dimension d’outil pédagogique.

blanc

image libre de droit
image libre de droit
  • Mélanie Klein, psychanalyste (1882-1960)

Comme la signification du rêve pour FREUD, le jeu est, selon elle, un moyen pour l’enfant d’exprimer ses désirs, ses fantasmes et ce qu’il a déjà vécu de manière symbolique. Le jeu permet aussi à l’enfant de canaliser son angoisse tout en étant une source de plaisir.