Catégories
Consommer autrement

Production industrielle de viande en France : les impacts sur les consommateurs

Dans notre société actuelle, en France, la production industrielle de viande et les élevages intensifs ont subi de nombreuses évolutions. Les consommateurs de viande, eux, sont de plus en plus vigilants et exigeants. De nombreux impacts sont à l’origine de cette production industrielle de viande comme les impacts environnementaux, sociaux et économiques. En quoi la production industrielle de viande, depuis 1950, pose-t-elle problème chez les consommateurs Français aux niveaux social et économique ?

Pour nous aider dans cette démarche, nous avons effectué des recherches, notamment sur Google Scholar, nous avons visionné des vidéos, et avons également regardé des reportages sur le sujet.

L’élevage industriel

Tout d’abord, le nombre de porcs par exploitation a triplé entre 2000 et 2010 et 95% d’entre eux sont élevés sur caillebotis, en bâtiment. En 2016, 70% des poules pondeuses étaient élevées dans des élevages de plus de 50 000 poules et au moins 80% des poulets sont en élevages intensifs dans des conditions où, par m2, on retrouve 17 à 22 poulets. . La France se place en deuxième position derrière l’Allemagne en ce qui concerne la production de lait, ce qui prouve donc que la France possède beaucoup d’élevages de bovins. En 2011, 65 milliards d’animaux ont été abattus dans le monde.

Les impacts environnementaux

La production industrielle ainsi que l’élevage intensif participent grandement au réchauffement climatique. Premièrement, l’agriculture entraîne la déforestation en masse afin de remplacer les forêts par des champs de céréales pour nourrir le bétail. L’agriculture représente près d’un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Ensuite, l’agriculture utilise énormément d’eau. Pour produire 1kg de bœuf, il faut 15 500 litres d’eau, pour 1kg de porc il faut 4900 litres d’eau et pour produire 1 kg de poulet il faut 4000 litres d’eau. Cette production industrielle de viande demande beaucoup d’eau. 70% des terres agricoles sont, aujourd’hui, destinées à nourrir les animaux. Pour produire 1kg de viande, il faut entre 7 et 12 kg de céréales. Pour cultiver ces cultures, les agriculteurs utilisent de nombreux produits chimiques qui détruisent les écosystèmes, polluent les sols et l’eau.

Les impacts économiques

Après la Seconde Guerre Mondiale, la consommation de viande a connu une très forte augmentation grâce à la croissance économique de la France. Plus la demande en viande augmente, plus le prix des céréales augmente et cela fait donc augmenter les prix de la viande. La France exporte sa viande, et cela lui rapporte de l’argent. En 2019, les exportations de porcs lui ont rapporté 1,6 milliards d’euros, les exportations d’ovins ont rapporté 83 millions d’euros et enfin, les exportations de bovins ont rapporté 2,4 milliards d’euros à la France. La production de viande coûte cher, mais le commerce international et mondial permet de réguler ce phénomène. Les consommateurs, eux, sont très attentifs sur le prix de la viande. La viande coûte de plus en plus cher, notamment la viande rouge.

Les impacts sociaux

La production industrielle de viande, au cours des années, a vu sa popularité diminuer. Les consommateurs dénoncent un manque d’hygiène dans les abattoirs, le non-respect des animaux et les impacts sur la santé. Les consommateurs sont vigilants par rapport aux conditions de vie des animaux, ils souhaitent que les animaux aient un accès en plein air avant leur mort et ne veulent qu’aucun animal soit maltraité. Certaines grandes marques, comme Herta, utilisent la publicité mensongère sur leurs emballages. Par exemple, Herta, producteur et vendeur de viande de porc, maltraite les porcs. Ceux-ci sont dans des états inimaginables, vivent dans leurs excréments, se font couper les dents pour éviter qu’ils se mangent entre eux, sont castrés à vif, et le personnel dans les élevages les frappent. Sur leurs emballages, Herta prétend prendre soin de ces animaux, ce qui est totalement faux, une vidéo choc de l’association L214 dénonce tout le contraire. En ce qui concerne la viande rouge, récemment, les spécialistes ont montré que manger de la viande rouge en trop grande quantité provoquerait des cancers et des maladies graves comme des insuffisances cardiaques ou encore du diabète de type 2.

Pour conclure, la production industrielle a connu des évolutions au cours des années, les consommateurs sont de plus en plus vigilants aux conditions de vie des animaux, ils souhaitent également de la franchise de la part des producteurs. La production industrielle de viande engendre énormément de pollution et participe au réchauffement climatique, qui aujourd’hui, est un phénomène très important et menace l’humanité entière. De plus, suite aux récentes études sur la viande rouge et le cancer, les consommateurs font attention à leur santé et donc à leur consommation.

BEUCLER Lauryne

HIRTER Ewan

Références :

Boichard Jean. La viande bovine. Sa production et ses problèmes en France. Premier article. Persée [en ligne], 1970. [consulté le 03/02/2022]. Disponible sur :

La viande bovine. Sa production et ses problèmes en France. Premier article – Persée (persee.fr)

Bocquet Pierre-Yves. Agriculture : diminuer l’empreinte écologique, un défi pour le XXIe siècle. Science&Vie [en ligne], 01/03/2021. [consulté le 15/01/2022]. Disponible sur :

Agriculture : diminuer l’empreinte écologique, un défi po… – Science & Vie (science-et-vie.com)

Challier Pierre. Au marché du matin, on recompte sa monnaie ! La Dépêche du Midi [en ligne], 08/10/2021. [consulté le 18/01/2022]. Disponible sur :

REPORTAGE. Pouvoir d’achat : à Tarbes, au marché du matin, on recompte sa monnaie ! – ladepeche.fr

De Fontguyon Guy, Sans Pierre. L’industrie de transformation de la viande bovine en France : une approche historique (1950-2003). Reserchgate [en ligne], 2004. [consulté le 03/02/2022]. Disponible sur :

IS IT EASY FOR PRODUCERS TO MARKET ORGANIC BEEF MEAT (researchgate.net)

Delanoue Elsa, Dockes Anne-Charlotte, Philiberte Aurore, Magdelaine Pascale, Roguet Christine. Points de vue et attentes des consommateurs et citoyens vis-à-vis de l’élevage. Journées Recherches Porcines [en ligne], 2017. [consulté le 03/02/2022]. Disponible sur :  

Points de vue et attentes des consommateurs et citoyens vis-à-vis de l’élevage. Une étude quantitative auprès de 2 000 personnes en France (journees-recherche-porcine.com)

Garric Audrey. L’impact de la viande sur l’environnement expliqué en 4 minutes. Le Monde [en ligne], 28/04/2015. [consulté le 18/01/2022]. Disponible sur :

L’impact de la viande sur l’environnement expliqué en 4 minutes – YouTube

Gérard Mathilde. Le lien entre viande rouge et cancer mieux compris. Le Monde [en ligne], 23/06/2021. [consulté le 18/01/2022]. Disponible  sur : Le lien entre consommation de viande rouge et cancer colorectal mieux compris (lemonde.fr)

Juneau Martin. Risques_CVD_viandes_rouges. Observatoire prévention [en ligne], 28/11/2017. [consulté le 03/02/2022]. Disponible sur : https://observatoireprevention.org/2017/11/28/risques-potentiels-sante-de-consommation-viandes-rouges/risques_cvd_viandes_rouges/

Lamy Arnaud, Heydemann Pascale. Les consommateurs de viande chevaline en France en 2020. Inrae [en ligne], 30/09/2020. [consulté le 03/02/2022]. Disponible sur :

https://hal.inrae.fr/hal-02953634/document

Moullot Pauline. Dans l’Aube, une nouvelle vidéo de L214 met en cause la « filière préférence » de Herta. Libération [en ligne], 01/12/2021. [consulté le 18/01/2022]. Disponible sur : https://www.liberation.fr/environnement/agriculture/dans-laube-une-nouvelle-video-de-l214-met-en-cause-la-filiere-preference-de-herta-20211201_O7JQHG5Z3ZB3HBTFC67S6KVN3I/

Commentaires :

  • Blog très complet et intéressant. Bien présenté, il est attrayant et on a envie de le lire. Les nombreux chiffres et exemples pour justifier les propos sont très bien choisis.

Louis DENICOURT

  • Cet article nous résume clairement que le fait de vouloir produire plus entraîne une détérioration de l’environnement ainsi que de la santé animale. Les arguments présentés sont cohérents et les nombreuses données chiffrées nous permettent de visualiser l’ampleur de cette surproduction. CANET Martin
  • Article très intéressant avec des propos et un thème principal pertinents. Les auteurs n’ont pas peur de dénoncer et c’est ce que nécessite les écrivains d’aujourd’hui. Un grand merci de ma part ainsi que celle de tout animal vivant. BURNICHON Oscar

Cette article est très intéressant, j’ai appris plein de chose. Les données sont très claires et les photos donnent envie de lire l’article.

Prune Chavanne

Catégories
Créativité, innovations

L’innovation dans le sport et la perception des performances sportives par le public

Le sport arrive en -776, avec la Grèce antique et les premiers jeux olympiques. De tout temps, l’homme a cherché à améliorer ses performances par des moyens artificiels. En effet, les premières notions de dopage datent de l’Antiquité. C’est la première forme d’innovation, le sport n’est donc pas né avec l’innovation, mais il a grandi à ses côtés.

Catégories
Créativité, innovations

L’éthique, le gros hic des innovations biomédicales

Depuis les débuts de l’humanité, l’Homme n’a cessé de progresser par le biais des innovations. Aujourd’hui elles font partie à part entière de notre monde, et régissent notre mode de vie dans de nombreux domaines. En effet les innovations et les avancées se font de plus en plus récurrentes et attendues qu’elles soit bonnes ou mauvaises. Ces innovations perpétuelles qui caractérisent le 21ème siècle vont-elles cependant trop vite, et dérogent-elle à certaines règles préétablies depuis des siècle ?