L’e-commerce, le boom socio-économique du siècle

Vous êtes de plus en plus nombreux à effectuer vos achats en ligne ! Vous trouvez que l’e-commerce c’est génial? Que commander en ligne vous facilite la vie ? Que c’est hyper pratique ? De notre côté, on s’est posé la question suivante: le commerce électronique a-t-il déjà atteint son apogée en France ? L’e-commerce étant un sujet assez vaste, nous avons choisi de ne traiter que la partie du commerce en ligne au sein du commerce. En tant que clients potentiels nous aborderons surtout les enjeux sociaux de l’e-commerce. Mais également ceux liés à l’économie, part essentielle à son développement.

 

 

Un mode d’achat qui modifie votre quotidien

Les bonnes raisons de consommer en ligne

Source: Fran Marin, Shutterstock Titre: circuit e-commerce

Chers compatriotes Eniliens, vous le savez aussi bien que nous : le  commerce en ligne c’est pratique et économique. Du panier de libraire à  celui de la ménagère en passant par le vestimentaire, tout-y est et nous  avons le choix.  On peut effectuer notre e-shopping à tout moment. Plus  de problème d’organisation, car nous n’avons plus besoin de réserver une  partie de notre samedi après-midi pour faire nos courses. On ajoute à cela  un gain de temps considérable entre la  circulation, la place de parking  introuvable et le temps passé en boutique.  On a également plus de  temps  pour comparer les prix. Lorsque l’on va  dans un commerce traditionnel,  on y prête attention mais le temps  nous presse toujours. De plus lorsque  l’on commande en ligne c’est moins  stressant que d’être dans un magasin  au milieu des rayons, des autres  clients, dans l’ambiance du commerce  même (musiques, publicités ou  bien annonces au micro). Sans compter  que ce facteur peut fortement  influencer notre choix notamment  lorsqu’un commercial annonce au  micro qu’il y a des offres  promotionnelles sur certains produits. Ce qui marche le plus en notre  faveur c’est bien évidement les propositions de prix intéressants par rapport à dans un commerce physique. En ligne, on a aussi plus de choix. En effet, sur les sites on trouve plus d’articles qu’en rayon du fait de la surface disponible limitée dans les locaux de commerces. Si on prend l’exemple des boutiques de vêtement on aura plus de collections disponibles sur les sites internet qu’en magasin. De plus, l’e-commerce règle le problème de proximité entre les commerces et les clients. En effet, il y a possibilité d’avoir accès à tous les commerces qui font du commerce en ligne. Ainsi si une boutique est trop éloignée de notre domicile il est possible d’y faire ses achats.

Les avantages du commerce en ligne sont nombreux chers camarades ! Et ce n’est pas fini, vous pouvez continuer de vous réjouir car la situation devrait s’améliorer avec la mise en vigueur 17 mars 2014 d’une nouvelle loi  » Consommation  »  aussi appelée loi  » Hamon ».

Désormais nous n’aurons plus d’option pré-cochées lors de l’acte d‘achat. Nous sommes protégés contre les « ventes forcées ». En effet, par faute d’inattention on se fiait peu des cases pré-cochées (optionnelles) qui correspondent à des services supplémentaires payants. De nos jours les cyber-commerçants ont pour obligation de les laisser vierge. Cela ne peut nous être que bénéfique. De plus la date de livraison d’un produit sera automatiquement annoncée avant l’acte d’achat. On attendra plus la fin de notre commande pour enfin savoir la date à laquelle on se fait livrer notre colis. On peut donc anticiper sur notre organisation, d’autant plus que l’on peut choisir le lieu de livraison à chaque commande. En plus de cela la durée de rétractation des produits a doublé. Nous avons plus de temps pour savoir si le produit acheté nous satisfait et nous convient. Si on souhaite rétracter ou changer nos achats le délai est de 14 jours à partir du lendemain de la date de livraison (contre 7 jours avant). Ce n’est pas beau ça ? Et attendez ce n’est pas tout !

Les systèmes de sécurité concernant nos données bancaires s’améliorent également. On est passé de la simple composition du numéro de carte bancaire et de son code dans les champs respectifs en ligne à une identification digitale sur une machine spécialisée.

Le niveau de sécurisation de paiement en ligne évolue en corrélation avec les avancées technologiques. Lorsque nous passons notre commande, nous recevons automatiquement un message venant de notre banque. Ce message contient un code de vérification qui nous est demandé afin de confirmer notre achat. Aujourd’hui la mise en place du système de vérification digitale va révolutionner l’e-commerce au sein des commerces : plus de perte de temps à insérer le numéro et le code la carte bancaire. Ce qui est le plus sécurisant c’est qu’il est totalement impossible de se faire usurper notre identité donc de se faire voler, à moins d’avoir d’autres individus ayant le même ADN que nous !

Cependant, tout n’est pas rose pour nous cyber-consommateurs. Le commerce en ligne engendre également des conséquences nocives sur notre société.

Prudence tout de même!

Camarades Eniliens, nous nous devons d’être sur nos gardes lorsque l’on effectue nos achats en ligne. Soyez vigilants et préconisez la prudence! Il y a de plus en plus de tentatives d’arnaques. Les périodes de fêtes sont les plus prisée des cyber-malfrats : la noël, le nouvel an, la saint valentin et toutes les autres fêtes commerciales. Les arnaques se traduisent pas l’envoie de mails contenants des propositions commerciales trop « alléchantes ». Comme par exemple des idées de cadeaux à prix cassés. Si vous voulez consulter ce genre d’offre rendez-vous plutôt sur des sites de boutiques reconnues pour faire des offres spéciales tout le temps comme sur Electro dépot par exemple. De plus tous les cyber-marchands ne divulguent pas les informations qu’ils doivent sur leurs sites. Les applications de la loi Hamon sont visiblement difficiles à appliquer. On constate notamment que des sites contiennent de fausses informations concernant nos droits de rétractations ou l’existence de la garantie légale. Rares sont les sites sur lesquels il est stipulé que nous pouvons choisir de faire réparer ou de changer un article en cas de défaut de fabrication ou de panne.

Le commerce en ligne supprime des emplois au sein des commerces. Les métiers du commerce sont en pleine mutation. Celui de caissier est fortement menacé par la croissance du commerce en ligne. On passe de la file d’attente à la caisse au panier réglé en quelques clics. Dans ce cas concret il n’y a plus de contact Homme à Homme mais plutôt Homme à interface électronique. Des liens sociétaux sont donc brisés et l’avancée de la technologie en est la cause.

 

Titre: le concept du e-commerce Source: Bplanet, shutterstock

La numérisation du commerce brise les relations qui nous lient à nos commerçants. Certes elles sont brèves mais elles existent tout de même.

Hélas! Aujourd’hui l’intérêt personnel économique de chacun le remporte sur celui de la société.

 

 

L’évolution de l’e-commerce français

Une croissance sensationnelle

La croissance économique du commerce en ligne est fulgurante. Ses chiffres ne font qu’augmenter. En 7 ans ils ont étaient multipliés par 5.6 en France; Ils sont passés de 8,4 milliards d’euros en 2005 à 45 milliards en 2012. Cette évolution est en partie dûe à l’accès à internet assez développée sur le territoire français ainsi qu’à l’accroissement du commerce de vente à distance. De plus, nous sommes de plus en plus de cyber-acheteurs à consommer en ligne. Les commerces en ligne le sont aussi avec 128 000 sites marchands en septembre 2013. L’augmentation d’achats provenant de mobiles, smartphones et tablettes numériques est également une des causes de la hausse des chiffres du e-commerce.  Bien évidemment, les cyber-marchands comme tous les commerçants usent fortement de la publicité pour pour faire connaitre leurs sites et leurs produits afin de dégager des bénéfices. Ils y mettent partout sur le web en s’aidant de cookies et de nos données personnels (mise à part si vous êtes en navigation privée). Notamment sur les réseaux sociaux. Les publicités ciblées sont constamment présentes sur vos pages Facebook et autres.

L’e-commerce en France est omniprésent sur le web et son évolution est remarquable. Mais à l’échelle de grandes métropoles les français ne sont pas vraiment des adeptes du commerce en ligne.

A l’échelle mondiale la france a un grand décalage

En effet il y a une grande différence entre la France, l’Angleterre et la Chine en matière de commerce électronique. 76% des chinois qui ont accès à internet achètent au moins une fois par semaine, contre 40% pour les anglais et seulement 17% chez les français. Un chinois consomme 4 fois plus en ligne qu’un français. Le panier moyen d‘un français est de 87 euros contre 170 euros pour les britaniques. On a donc une faible fréquence d’achat en ligne par rapport aux chinois et nous consommons  peu par rapport aux anglais.

En conclusion

L’e-commerce fait partie intégrante de notre société française. C’est un mode d’achat auquel on rattache les mots: facilité, praticité, sécurité et bonnes affaires. Mais il faut prendre conscience que nos données bancaires sont en jeu et que notre attirance pour des produits peu coûteux peut transformer nos achats en cauchemars. De plus la plupart les cyber-marchands ne nous communiquent pas toutes les informations qu’ils sont censés nous divulguer. Puis le commerce en ligne est la cause de la mutation des différents corps de métier au sein des commerces; le métier de caissier est en voie de suppression. La part de l’e-commerce au sein des commerces ne fait que croître en France. Cependant la France se place bien loin derrière la Chine et l’Angleterre dans le classement des grands pays dont les habitants effectuent leurs achats en ligne. On peut donc en conclure que l’e-commerce révolutionne le commerce français avec ses nombreux avantages mais qu’il n’a pas encore atteint son apogée.

A BIENTOT AMI(E)S DES ENILS .

Publié par Berreur Nicolas et Tabi Maureen, le 08/02/2015.

 Bibliographie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à L’e-commerce, le boom socio-économique du siècle

  1. SCHWEIN Sébastien dit :

    L’article est, je trouve, très bien construit. De part les titres, et le thème abordé, on plonge très rapidement dans le sujet qui est expliqué, à mon sens, de manière très explicite.
    Bon travail de votre en tout cas.
    Sébastien SCHWEIN

  2. Bouton elise dit :

    Vous abordez bien le thème avec des titres accrocheurs et des images très simple qui permettent une meilleure compréhension du sujet. Le fait d’avoir mit les mots important en gras est très utile pour le lecteur. Vous expliquer bien les points positif et les négatifs. BON BOULOT ^^

  3. Peschaud Elvire dit :

    Article très inintéressant , on apprend plein de chose. La construction est très claire, les titre bien choisi. Bon travail !

  4. JARNO Guillaume dit :

    Nous sommes directement plongé au cœur du sujet ce qui nous permet de tous comprendre.

  5. Valere AGNEL dit :

    Article plutôt bien fourni dans l’ensemble mais dommage que vous ayez évoqué principalement les dangers que présente l’e-commerce. Vous avez essayé de vulgariser les informations ce qui est une bonne idée.

  6. ELALLAM Reda dit :

    Article clair et bien construit ainsi qu’une bonne maîtrise de plan. En lisant cet article j’ai compris le mot « L’e-commerce » avec ses points positifs et négatifs.Je trouve que vous avez fait un bon travail.

  7. Maureen dit :

    Merci pour vos commentaires 🙂 Elise ce sont des hyperliens les mots en gras mdr !